Le Groupe
Directoire


Rencontre avec...

Le Directoire

Patrice Demay, Eric Matteucci et Jean-Paul Chevée


Que doit-on retenir de votre exercice 2015/2016 ?

Cette année nous a permis d’atteindre tous nos objectifs financiers, c’est une grande satisfaction par rapport aux deux années précédentes.

L’année 2015 a été marquée en France par une reprise des investissements de nos clients, une reprise modeste mais en accélération continue tout au long de cette période. Le secteur des ESN a profité de ce mouvement et notre groupe a surperformé la tendance générale. Nous avions annoncé un retour de la croissance organique en France à compter du deuxième semestre et le résultat est meilleur qu’attendu. Nous affichons un développement organique tout au long de l’année pour terminer avec une performance de 6,5% de croissance sur l’exercice.

Sur le plan international, notre performance est également au rendez-vous puisque nous célébrons cette année notre dixième exercice consécutif de croissance à deux chiffres de l’activité internationale, ce qui était notre deuxième objectif. Avec une croissance de près de 25% sur l’ensemble de l’année le chiffre d’affaires réalisé à l’international représente désormais 43% du total du groupe SII.

Au-delà, le développement global a également permis d’afficher une amélioration du résultat opérationnel et de la marge opérationnelle, ce qui constituait notre troisième objectif.

En synthèse, nous avons réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 360,1 M€ en progression de 13,7% (dont 10,9% en organique), un résultat net part du groupe de 13,2 M€.

Ces succès sont le résultat du travail accompli par nos équipes qui ont su se mobiliser pleinement pour nous permettre de profiter des opportunités. Le groupe a réussi à maintenir l’essentiel de ses référencements et en a gagné de nouveaux qui seront de nouveaux relais de croissance pour l’avenir. Notre développement géographique et sectoriel continue, nos process s’enrichissent, nos outils s’améliorent. L’aventure humaine se poursuit sur des bases solides pour construire un groupe toujours plus performant.

 

Quelle est votre stratégie de développement ?

Notre stratégie repose sur quatre piliers :

Accompagner nos clients sur le plan géographique. Il faut construire le juste équilibre entre la proximité des projets et la mondialisation de nos clients. Pour y répondre, nous sommes présents actuellement dans dix-huit pays sur quatre continents à travers soixante-six implantations. Ce déploiement va se poursuivre de manière volontariste au gré des opportunités.

Accompagner nos clients sur le plan technologique. Notre offre commerciale s’enrichit en permanence pour proposer à nos clients de nouveaux savoir- faire et les futures technologies. Il nous faut sans cesse inventer ce qui fera partie intégrante de la valeur ajoutée utile à nos clients.

Investir dans la méthodologie et créer de l’expertise. Être acteur du changement aux cotés de nos clients pour leur permettre d’intégrer dans les meilleures conditions opérationnelles et financières les nouvelles technologies disponibles au sein de leurs produits, de leurs services ou de leurs systèmes d’information.

Inscrire durablement le groupe SII dans son environnement sociétal par une politique sociale responsable qui privilégie l’homme aux organisations ; par une implication active dans les instances qui œuvrent pour le développement et l’amélioration de la filière ; par la stabilité de la gouvernance de notre groupe.

 

Comment appréhendez-vous l’exercice 2016/2017 ?

Le contexte macroéconomique 2016 semble s’améliorer petit à petit. Même si la croissance mondiale n’est pas très dynamique, les pays sur lesquels nous sommes présents devraient connaître, à nouveau, une croissance de leur PIB respectifs avec pour quelque uns de nos principaux marchés, une accélération de cette croissance par rapport à 2015. Les prévisions sectorielles prévoient également un développement de notre activité. Au-delà, notre marché est au centre des évolutions technologiques qui font partie des enjeux majeurs du développement de l’activité économique globale.

Sans changement majeur de ce contexte économique et à périmètre constant, nous avons prévu de réaliser un chiffre d’affaires sur l’ensemble du groupe SII compris entre 418 et 426 M€, ce qui représenterait une croissance globale de 16 à 18% (dont 8 à 10% en organique). Nous avons également annoncé une nouvelle amélioration des résultats et des marges pour l’ensemble du groupe.

Pour y parvenir, nous devrons une nouvelle fois :

  • enrichir notre offre sur le plan des savoir-faire technologiques et méthodologiques,
  • encourager la créativité de nos équipes pour répondre aux attentes diversifiées de nos clients,
  • réussir notre plan de recrutement ambitieux (entre 2 000 et 2 500 consultants sur l’ensemble du groupe SII),
  • développer les compétences de nos équipes pour les maintenir à un haut niveau de



Vous terminez cet exercice en annonçant une négociation exclusive avec une autre ESN, pouvez-vous nous présenter ce projet ?

Nous sommes effectivement entrés en négociation exclusive avec le groupe FEEL EUROPE afin d’acquérir l’intégralité du capital social.

Avec près de 600 consultants, FEEL EUROPE a réalisé un chiffre d’affaires de 59 M€ en 2015 auprès d’une clientèle de grands comptes des secteurs de la finance (Banque et Assurance), de l’énergie, de l’industrie et des services au travers d’une offre de services structurée autour de quatre pôles : le conseil AMOA, les Technologies, les Infrastructures et la Formation.

Cette opération s’inscrit dans notre stratégie de diversification sectorielle et renforcerait notre proximité avec un ensemble de grands comptes stratégiques.

Le calendrier prévisionnel de l’opération pourrait nous conduire à un dénouement au cours du mois de septembre 2016.