Actualités

Résultats du premier semestre de l’exercice 2019/2020

10/12/2019
Résultats du premier semestre de l’exercice 2019/2020



Croissance du résultat opérationnel : +14,6%

Confirmation des objectifs de l’exercice
Nouvelle composition du Directoire





Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur, annonce ses résultats semestriels 2019/2020, arrêtés par le Directoire le 10 décembre 2019 et en cours d’audit.

Eric Matteucci, Président du Directoire, commente : « Le groupe SII a de nouveau réalisé de bonnes performances au cours de ce premier semestre 2019/2020. La dynamique sectorielle couplée à la mise en place de la nouvelle organisation ont permis de réaliser un chiffre d’affaires en croissance de 10,2%. Le résultat opérationnel affiche également une solide progression de 14,6% par rapport au premier semestre 2018/2019. Ces tendances permettent de confirmer les objectifs annoncés pour l’exercice : chiffre d’affaires compris entre 675 et 700 M€ accompagné d’une hausse du résultat opérationnel au même rythme. Je suis, par ailleurs, ravi d’accueillir à mes côtés au sein du Directoire, Messieurs François Goalabré, Antoine Leclercq et Charles Mauclair. Je leur souhaite pleine réussite. Enfin, je profite de cette nouvelle étape pour remercier chaleureusement Messieurs Jean-Paul Chevée et Patrice Demay qui ont oeuvré avec enthousiasme à mes côtés au développement du groupe SII. »

1er semestre 2019/2020 : part France/international et répartition sectorielle équilibrées

Le chiffre d’affaire du groupe SII s’établit ce semestre à 325,90 M€ en hausse de 10,2% par rapport à fin septembre 2018. La croissance organique enregistre une progression 10,4%.

En France, le chiffre d’affaires s’établit à 169,20 M€, en progression de 7,1% par rapport au premier semestre 2018/2019. Cette croissance, supérieure à celle de son marché, est notamment portée par les secteurs de l’Aéronautique-Spatial-Défense, des Banques-Assurances-Mutuelles et des Télécoms qui représentent, à eux trois, les secteurs les plus dynamique de l’hexagone. La performance du semestre est alimentée par une politique de recrutement toujours active qui a permis l’arrivée de 646 nouveaux salariés au cours du semestre permettant ainsi à l’effectif moyen de progresser de +7,0% par rapport au premier semestre 2018/2019. Le turn-over France demeure équivalent par rapport aux exercices précédents et s’établit ce semestre à 21,4%.

Les activités à l’international génèrent près de la moitié du chiffre d’affaires atteignant ainsi 156,71 M€ sur le semestre, soit une croissance de 13,8% par rapport au même semestre de l’exercice précédent. La Pologne contribue à plus de 58% au chiffre d’affaires international notamment grâce aux bons résultats des secteurs Banques-Assurances-Mutuelles, Santé et Electronique. Son chiffre d’affaires ressort en progression de 23,5%. L’activité en Espagne se stabilise dans un contexte géopolitique encore complexe tandis que l’Allemagne est en décroissance du fait de SII Technologies, l’activité SII Deutschland reste en croissance.

Au cours des six derniers mois, de nombreux référencements ont été remportés sur l’ensemble des secteurs. Les trois secteurs clés Aéronautique-Spatial-Défense, Banque-Assurance-Mutuelle et Télécoms représentent respectivement 22,9%, 19,7% et 13,1% de l’activité du semestre. Les secteurs de diversification (Services, Industries, Automobile, Transports, Retail et Santé) poursuivent leur développement et représentent désormais 37,8% du chiffre d’affaires.

Poursuite de l’amélioration des performances financières

Comme attendu, la profitabilité du groupe SII s’accroit en France et à l’international avec un résultat opérationnel en augmentation de 14,6% à 23,33 M€ sur le semestre. Le résultat opérationnel international progresse de 17,0% porté par l’amélioration des performances au Chili et aux Pays-Bas et la poursuite des très bons résultats en Pologne. En France, le résultat opérationnel ressort en hausse de 11,3% soutenu par un jour ouvré supplémentaire, l’amélioration progressive de la rentabilité de FEEL EUROPE et un niveau élevé du TACE¹ moyen qui s’établit à 91,2%. A l’échelle du Groupe, le TACE atteint 90,0%.
¹ : Taux d’activité congés exclus (facturé / facturable, congés exclus)

Le résultat opérationnel bénéficie de façon peu significative (+219 k€) de la première application de la norme IFRS16 qui impacte positivement la marge opérationnelle à hauteur de +0,07%.

La progression de l’activité fait ressortir un résultat net en hausse de 8,2% à 14,77 M€, après prise en compte du résultat financier et des impôts.

A fin septembre 2019, le bilan fait ressortir une trésorerie disponible s’élevant à 78,7 M€, contre 79,9 M€ à fin mars 2019.

Nouvelle composition du directoire

En lien avec la mise en place de la nouvelle organisation du Groupe en septembre dernier et compte tenu d’un mandat arrivant à échéance, Messieurs François Goalabré, Antoine Leclercq et Charles Mauclair, membres du Comité Exécutif, intègrent le Directoire aux côtés d’Éric Matteucci.

François Goalabré, Directeur régional France Nord & Grand-Est et membre du Comex, est diplômé de Rennes Business School et titulaire d’un Master II MAE. Il intègre le groupe SII en 2005 en occupant des fonctions commerciales puis managériales pour le compte de SII Ouest. En 2013, il est nommé à la direction de SII Rhône-Alpes et intègre le Comité de Direction de SII France. En 2019, il prend en charge le pilotage de la région Nord & Grand-Est et devient membre du Comité Exécutif. Doté d’une forte culture entrepreneuriale, il dispose d’une solide expérience tant en direction commerciale que dans la gestion et le développement de centres de profits.

Antoine Leclercq, Directeur Développement International, est ingénieur ESIEA. Son parcours professionnel débute avec du management technique et se poursuit avec la prise en charge de Business Unit, de régions puis de territoires plus larges, au sein d’autres ESN. En 2010, il intègre le groupe SII, rejoint le comité de direction et dirige la région Sud-Ouest puis prend en charge le secteur Aerospace & Defence (ASD) au niveau du groupe. En 2019, il endosse la responsabilité de cinq pays à l’international fortement liés au secteur ASD pour lequel il est l’Executive sponsor en tant que membre du Comité Exécutif. Professionnel du service avec une forte culture du management opérationnel, il a su démontrer ses capacités de développement commercial et de fédération d'équipes.

Charles Mauclair, Directeur régional France Grand Ouest, est diplômé de Rennes School of Business où il a effectué un cursus spécialisé en Management des nouvelles technologies. Il intègre le groupe SII en 2004 sur des fonctions commerciales puis évolue vers le pilotage de Business Unit. Il devient en 2011 le Key Account Manager du premier client Télécoms du groupe. En 2015, il est nommé Directeur de SII Atlantique et intègre le Comité de direction de SII France. Depuis début 2019, il est en charge du pilotage de la région Grand-Ouest et membre du Comité Exécutif. Professionnel du Conseil en Technologies et doté d’un leadership managérial affirmé, il a acquis de solides compétences en stratégie commerciale et d'entreprise pour en assurer le développement.

Perspectives 2019/2020

Compte tenu des performances commerciales et financière du 1er semestre, SII confirme ses objectifs pour l’exercice 2019/2020 :

- Un chiffre d’affaires compris entre 675 et 700 M€, soit 7 à 11% de croissance,
- Une progression du résultat opérationnel au même rythme.

Annexe au communiqué de presse :

Application de la norme IFRS16

Pour rappel, tous les contrats de location (contrats de location simple et de location financement) doivent être comptabilisés de la même manière. Un actif est comptabilisé au titre du droit d’utilisation de l’élément loué ainsi qu’une dette locative actualisée de ses loyers futurs au passif. La norme IFRS16 est un traitement comptable neutre pour la trésorerie de la société.

Les principaux impacts de l’application de cette norme sur les comptes semestriels du groupe SII sont les suivants :

- Dans son bilan au 1er avril 2019, le groupe a reconnu un impact de 53,6 M€ sur les actifs non courants ;
- Au compte de résultat à fin septembre, le groupe a reconnu :
         o Un impact faible sur le résultat opérationnel : + 219 k€,
         o Un impact faible sur le résultat net : - 409 k€.
- Pas d’impact sur la trésorerie disponible.



Télécharger le communiqué en PDF