Accueil Actualités Actualités

Actualités

Résultats de l'exercice 2011/12

30/05/2012
Résultats de l'exercice 2011/12

Surperformance en France comme à l’international

SII a dépassé l‘objectif de croissance qu’il s’était assigné en 2011/2012 en réalisant un chiffre d’affaires annuel de 259,3 M€, en croissance organique de 14,3%. Dans un marché pourtant moins favorable, la croissance s’est encore accélérée au dernier trimestre en progression organique de 16,8%.

L’activité a été nourrie en France par la prise de parts de marché, la croissance organique de 8,4% dépassant de près de 1,5 point celle du marché (7% selon Syntec Numérique). SII est en effet parvenu à consolider ses positions en province tout en poursuivant le rééquilibrage de son activité au profit de l’Ile-de-France dont le chiffre d’affaires a progressé de 16%.

A l’international, le groupe a poursuivi son expansion, profitant à la fois de sa présence dans des zones dynamiques comme la Pologne ou le Chili et de sa capacité à générer de la croissance grâce à sa spécialisation sur des secteurs cibles. L’activité de la filiale espagnole est ainsi ressortie en hausse de 25% dans une économie sinistrée. Au final, SII a réalisé un chiffre d’affaires de 60,8 M€ à l’international, en croissance organique de 40,6% et de 46,8% à données publiées.

width=596


Progression en phase des résultats

Le taux d’inter-contrat moyen a légèrement remonté en comparaison de l’exercice 2010/2011 à 5,8%. Les coûts de structure ont également progressé principalement en raison de dépenses liées au développement des prestations en workpackage. L’impact de ces hausses sur les résultats a été partiellement compensé par un effet volume, un effet prix positif et un mix d’activité plus favorable. Au final le résultat opérationnel courant (après CVAE) s’est établi à 16,4 M€, en progression de 12,3%. Les éléments exceptionnels n’ayant pas significativement pesé sur les résultats de l’exercice, le résultat opérationnel est ressorti à 16,0 M€, en hausse de 18,5%, supérieur à l’objectif annoncé. L’absence d’endettement financier net combiné à un taux d’imposition un peu moins élevé que l’année dernière ont porté le résultat part du groupe à 9,8 M€, en croissance de 21% en comparaison de l’exercice précédent.

Le niveau de la capacité d’autofinancement a permis de compenser en partie une augmentation du besoin en fonds de roulement principalement provoquée par le décalage dans la facturation de certains clients. SII est parvenu à financer les investissements nécessaires à la compétitivité de ses offres ainsi que l’acquisition d’Uniway en Belgique et d’Oevo à Lyon tout en conservant une position de trésorerie nette de 12,5 M€ au 31 mars 2012.

2012/2013 : activité toujours dynamique dans un contexte plus difficile

La morosité des perspectives de croissance en Europe, les menaces persistantes d’aggravation de la crise, l’absence de visibilité et un effet jour très défavorable au 1er trimestre conduisent SII à adopter une position prudente pour le prochain exercice. Son chiffre d’affaires embarqué et son volume de projets lui permettent toutefois de viser une progression organique de son activité de près de 8% pour porter le chiffre d’affaires au-delà des 280 M€.

L’évolution de la situation chez les donneurs d’ordre laisse présager un contexte prix plus difficile qu’au cours de l’exercice précédent. Le groupe entend s’appuyer sur la maturité de son offre en workpackage, qui a bénéficié des nombreux investissements effectués au cours des derniers exercices, et sur sa capacité offshore, pour s’adapter à d’éventuelles pressions tarifaires. SII a ainsi pour objectif de faire progresser son résultat opérationnel en ligne avec son activité pour dépasser 17,3 M€.

Télécharger le communiqué en PDF